Le Chalut

Bien qu’il existe une énorme diversité de chaluts, nous différencierons ici le chalut de fond à panneaux, le chalut pélagique. (Sources de l’article : Ifremer)

Le chalut de fond

Le chalut de fond est un filet de forme conique remorqué par un navire. Il est relié au bateau par des câbles en acier appelés funes. Des panneaux divergents situés en avant du chalut permettent son ouverture horizontale. Des câbles appelés bras relient le chalut aux panneaux.

L’ouverture verticale du chalut est assurée par des flotteurs fixés sur sa ralingue supérieure, appelée corde de dos. Un bourrelet fixé sur la partie avant de la nappe inférieure maintient le chalut en contact avec le fond. Ce bourrelet est de forme et de poids variables selon la nature du fond. La vitesse du chalut varie entre 2 et 4 nœuds en fonction des espèces recherchées et des capacités du navire.

Le maillage de la poche de récupération, appelée cul de chalut, est adapté à l’espèce ciblée, selon la réglementation en vigueur. Les mailles du corps du chalut sont en général plus grandes pour assurer une bonne filtration de l’engin de pêche et un guidage des animaux vers la poche.

Un chalutier peut remorquer deux chaluts à l’aide d’un gréement spécial ; on parle alors de chaluts jumeaux. Ce passage à deux chaluts permet, à traction égale, d’augmenter l’ouverture horizontale du système de pêche tout en essayant de conserver une ouverture verticale satisfaisante.

Une autre variante repose sur l’utilisation de deux navires pour remorquer un seul chalut. On parle alors de chalutage en bœufs. Les panneaux sont remplacés par des lests, et c’est l’écartement entre les navires qui assure l’ouverture horizontale du train de pêche. Cette technique permet d’augmenter considérablement la longueur des bras qui peuvent ainsi atteindre 500 mètres. L’objectif de cette technique est d’améliorer l’effet de rabattement en avant du chalut. Ce dernier peut avoir une ouverture verticale, d’environ 35 mètres et une ouverture horizontale proche de 90 mètres.

Les différents types de bourrelets
Les différents types de panneaux

 Espèces pêchées : 
 les espèces qui vivent sur le fond ou à proximité du fond, telles la sole, la langoustine, la baudroie.
 

Le chalut pélagique

Le chalut pélagique est un filet remorqué qui évolue en pleine eau, entre la surface et le fond, sans être en contact avec lui. Comme pour le chalutage de fond, il existe des chaluts pélagiques simples remorqués par un seul navire et des chaluts-bœufs tractés par deux chalutiers. Le chalut pélagique est, en général, beaucoup plus grand que le chalut de fond. Sa partie antérieure est faite de simples cordages ou de très grandes mailles, qui rabattent les bancs de poisson vers la partie postérieure du filet. Le contrôle de l’immersion du chalut se fait au moyen d’un sondeur situé à l’avant du chalut, le netzsonde.

Espèces pêchées  : 
Espèces pélagiques vivant en bancs concentrés

%d blogueurs aiment cette page :