Décryptage de la "Croissance Bleue"

Projet de plaidoyer sur la planification de l’espace maritime en Indonésie en partenariat avec une organisation de pêcheurs locaux

Présentation du projet

La planification spatiale maritime consiste à cartographier l’espace marin pour allouer l’espace aux différents acteurs l’utilisant. La planification de l’espace maritime développée par le gouvernement indonésien impacte fortement les petits pêcheurs artisans qui ne sont pas consultés et qui voient des industries comme le tourisme ou l’extraction minière s’accaparer les ressources côtières dont ils sont fortement dépendants. En effet, la planification n’est utilisée que comme un outil légal pour implémenter la politique néolibérale d’un gouvernement client des grands intérêts financiers, comme le constatent l’association Kesatuan Nelayan Tradisional Indonesia (Union des pêcheurs traditionnels Indonésiens) et le Transnational Institute  suite à un programme de recherche–action participative réalisé dans de nombreuses communautés de pêche. Alors que cet étude vient d’être publiée, il est  désormais nécessaire pour les pêcheurs de définir des stratégies et des alternatives face à une planification aux conséquences sociales et environnementales dramatiques lors de laquelle ils n’ont été ni consultés ni pris en compte. TNI et KNTI ont demandé à l’association Pleine Mer un soutien technique sur ce projet, en particulier en ce qui concerne la méthode de cartographie participative, qui nécessitera l’utilisation de Systèmes d’Information Géographique (SIG) et servira d’outil de plaidoyer permettant aux pêcheurs artisans de faire reconnaître leurs droits.

Le livret résumant les recherches menées par TNI et KNTI :

Origine du projet

Pleine Mer est en contact avec les pêcheurs artisans indonésiens, un membre de l’équipe ayant vécu en Indonésie et travaillé avec KNTI et TNI par le passé. Ce travail portait principalement sur la planification de l’espace maritime est ses impacts sur les communautés côtières. En parallèle certains pêcheurs artisans français ont pu rencontrer les pêcheurs indonésiens lors de réunions internationales, ils ont échangé sur la possibilité de créer des échanges et des partenariats. Ainsi, lorsque TNI et KNTI ont décidé de poursuivre leur travail sur la planification de l’espace maritime en Indonésie, ils ont donc proposé à l’association Pleine Mer de travailler une partenariat sur ce projet, et les militants et pêcheurs français ont tout de suite accepté.


Action menées

Le travail de terrain a permis de diffuser la publication au sein des communautés, afin que les pêcheurs aient tous les éléments en main pour établir des stratégies cohérentes face à la planification de l’espace maritime.

De plus, des réunions furent organisées avec tous les membres des communautés, afin de développer une cartographie mettant en évidence les zones de pêche des pêcheurs afin qu’elles puissent être protégées.

Enfin, un travail fut réalisé plus spécifiquement auprès des femmes des communautés de pêche, avec des réunions en non-mixité, afin qu’elles puissent exprimer leurs doléances concernant la planification, sans influence patriarcale.

Ce projet est aussi un échange entre Pleine Mer et KNTI : mieux comprendre les questions liées à ce processus permettrait aux pêcheurs français de se former aux stratégies de plaidoyer engagées par les pêcheurs indonésiens pour faire face à la planification d’un espace dont ils dépendent pour leur survie. Les compétences acquises par l’association en Indonésie permettront donc de développer des projets similaires en France à l’avenir.

%d blogueurs aiment cette page :