25.02.2020. A l’approche des municipales, nous demandons des engagements forts pour une pêche locale

Nous vous en parlions lors du lancement de la carte des circuits courts de la filière pêche (https://associationpleinemer.com/cartographie-des-circuits-courts-dans-la-peche/), nous publions aujourd’hui une liste d’engagements pour une pêche locale, à destination des listes électorales. Ces engagements sont issus d’un travail de plaidoyer réalisé auprès des centaines de consommateurs et de pêcheurs rencontrés lors de la mise en place du projet pêche locale. Comme l’expliquent les pêcheurs pratiquant la vente directe :

« Vendre une partie de son poisson en direct du consommateur permet d’avoir un revenu plus stable : cela nous autorise à sortir moins en mer et nous préservons ainsi la ressource »

Ainsi, les circuits courts dans la pêche sont très importants pour les territoires littoraux : création d’emplois (famille, équipage…) grâce a la vente directe, renforcement du lien social, promotion du territoire par le biais des produits de la mer, développement de nouveaux marchés, renforcement de la visibilité des pêcheurs, augmentation de l’attractivité touristique … cette liste non exhaustive montre bien à quel point il est crucial de soutenir les développement des circuits courts dans la filière pêche.

De plus, les attentes citoyennes en termes de systèmes alimentaires évoluent beaucoup ces dernières années : les citoyens souhaitent aujourd’hui des systèmes alimentaires durables, et ils s’engagent directement auprès des producteurs. Dans la filière halieutique, c’est ce qu’on appelle la pêche soutenue par la communauté, concept résumé ainsi par Charles Braine, président de l’association Pleine Mer et ancien marin pêcheur :

« Une pêche soutenue par la communauté est un contrat entre les consommateurs qui acceptent d’acheter le poisson à un prix juste, en direct du producteur, et les pêcheurs qui s’engagent à respecter les attentes des citoyens en termes de durabilité et de préservation de l’environnement»

Consommateurs et pêcheurs travaillent donc main dans la main afin d’améliorer leur système alimentaire, et le soutien des élus est indispensable pour permettre à ce principe vertueux de se développer. Afin de soutenir la pêche locale sur leurs territoires, nous demandons donc aux listes électorales de s’engager à :  

  1. Reconnaître le caractère légal et vertueux des circuits courts dans la filière pêche 
  2. Soutenir pêcheurs et consommateurs dans le financement du matériel nécessaire à la mise en place de circuits courts
  3. Donner plus d’autonomie aux citoyens et aux pêcheurs dans la gestion de leurs systèmes alimentaires
  4. Réaliser un travail de pédagogie avec l’ensemble des acteurs concernés sur le bien fondé des systèmes de circuits courts
  5. Engager un travail de plaidoyer auprès des parlementaires pour autoriser la mise en filet du poisson par les pêcheurs (dans le cadre de la vente directe)
  6. Organiser des événements culturels réunissant pêcheurs et consommateurs de poisson

Ces engagements sont indispensables au développement des circuits courts dans la filière pêche. Plus de détails sont disponibles sur le lien suivant : https://associationpleinemer.com/les-engagements-pour-une-peche-locale/. Comme le résume Charles Braine :

« Nous invitons toutes les listes électorales qui se reconnaissent dans ces principes de justice sociale et environnementale à nous contacter, afin de discuter ensemble des projets des territoires qui permettront de soutenir la pêche locale. Il est indéniable que les citoyens qui vivent sur le littoral soutiendront les listes qui souhaitent un véritable changement de paradigme dans les systèmes alimentaires halieutiques. »

Contact : association_pleine_mer@riseup.net        brainecharles@yahoo.fr

%d blogueurs aiment cette page :