La pêche locale à Boulogne-sur-Mer

Plus de 25 bateaux de Boulogne-sur-Mer vous attendent derrière leurs étales, tous les matins entre 9 heures et midi ! Ils sont pour la plupart fileyeurs-caseyeurs et vous pourrez leur acheter poissons et crustacés en direct.

Malheureusement ils sont durement touchés par une crise de la pêche, en particulier sur leur espèce phare : la sole. En effet, la pêche au chalut électrique, pratiquée par la flotte hollandaise, qui n’a été véritablement interdite que très récemment a ravagé les stocks de soles. Et c’est uniquement grâce au combat des pêcheurs locaux, aux côtés de l’association BLOOM, que la pêche électrique a été interdite en Europe. Sans eux, les courants utilisés pour décoller le poisson du fond continueraient de ravager les stocks de poisson.

Cependant, l’état du stock de sole reste préoccupant selon les pêcheurs, ce qui pousse certains à abandonner le filet pour le casier, afin d’attraper des bulots.

Et malheureusement, les pêcheurs artisans des Hauts-de-France n’ont pas fini de lutter contre la pêche industrielle. Aujourd’hui, les géants de l’industrie néerlandaise développent une nouvelle technique, la senne danoise. Les pêcheurs sont très inquiets, n’hésitez pas à cliquer ici pour en apprendre plus.

Dans tous les cas, encouragez la pêche locale de Boulogne-sur-Mer en vous rendant sur les étals du port ! Vous pourrez par exemple découvrir les poissons et crustacés sur l’étal du Loic II que vous voyez sur les photos ci-dessous, mais vous retrouverez aussi  les les bateaux suivants : Jeremy Florent II, Murex, La mère Louise, Barroudeur, Saint Jules, Néréides II, L’Ophelea, La Bretonne, Le Surcouf, Le Majeanda, Le Laurent-Geoffrey, le Corentin-Lucas, l’Adèle Camille, Charles Honorine, Saint-Jules …

Vous retrouverez aussi le Jérémy Florent II à Landrethun, tous les samedis matins pour le marché, en face de la Boulangerie.

Et pour ceux qui souhaite manger du bar de ligne et l’acheter en direct du pêcheur, vous pouvez contacter Michel Roussel, qui travaille sur le Petit Soleil. Goûtez au plaisir des poissons de lignes : une qualité remarquable et un impact minimum sur l’environnement marin ! Pour prendre contact avec Michel, n’hésitez pas à passer par sa page Facebook en cliquant ici !

Retrouvez l’équipage des bateaux qui vendent sur les étals, en direct de leurs pages Facebook :

%d blogueurs aiment cette page :