La pêche locale à Royan

Très peu de pêcheurs vendent leur pêche en direct sur le port de Royan … mais ça peut évoluer !

Flo et Sandrine sont très motivées par les circuits courts, cependant les infrastructures et la logistique manquent actuellement pour mettre en place un système de vente directe sur le port de Royan. L’une pêche la dorade, l’ombrine et le maigre au filet, quand l’autre pêche le bar à la ligne et le tue à l’aide d’une technique japonaise, l’ikejime. En détruisant le système nerveux du poisson, cette technique augmente son temps de conservation et la saveur de sa chair.

Lors du confinement, Flo et Sandrine ont décidé de mettre en place un système de livraison. En effet la criée de Royan a fermé momentanément, ce qui les a obligé à trouver d’autres débouchés … et c’est tout naturellement qu’elles se sont tournées vers les circuits courts. L’article suivant résume bien les problématiques que peuvent rencontrer les pêcheurs pratiquant la vente directe, mais aussi les conséquences du premier confinement sur le monde de la pêche !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/coronavirus-prives-criee-pecheurs-royan-misent-circuits-courts-s-sortir-1806306.html

Extraits : “Pour ces deux pêcheurs farouchement écolo, amoureux de leur métier et de la mer cette situation a un aspect positif : elle permet de laisser un peu de répit à la ressource.
« Lorsque nous retrouverons l’océan, lorsque nous repartirons, je pourrais continuer de partager chaque jour via ma page facebook  « flo d’la mer » notre activité de pêche responsable. Je filme tous les jours mon bureau en plein air, je fais des photos de cet environnement marin, de mon bateau qui est devenu mon quotidien. Le partager permet à tout le monde de comprendre et d’apprendre que la pêche peut être une activité vertueuse. Il me tarde de repartir pour partager encore cette passion”

Vous êtes tentés ? N’hésitez pas à en apprendre plus sur le métier de Florence en la rejoignant sur sa page Facebook “Flo d’la Mer”. Et si vous êtes dans le coin et que vous cherchez du poisson frais et local, pêché durablement, n’hésitez pas à lui envoyer un message privé sur sa page.

Au mois de janvier, Pleine Mer était aux côtés de Florence et Sandrine pour discuter du développement des circuits courts en région Nouvelle Aquitaine, et du rôle des femmes dans la transition vers une pêche durable :

Sandrine a quant à elle participé au calendrier 2021 de la pêche artisanale publié par Pleine Mer. Ce calendrier faisait suite à la manifestation contre les chalutiers géants organisée par pleine Mer le 25 Septembre 2021 à Concarneau, où pêcheurs et pêcheuses se sont mis “à poil” derrière une banderole où il était inscrit “que nous reste-il ?”. Un renouvellement de cette opération calendrier est envisagée, plus habillé cette fois ci, et avec un thème différent : la place des femmes dans le monde de la pêche.

Alors, si vous souhaitez soutenir une pêche locale durable à Royan, rendez vous à la débarque du LITHOMER !

%d bloggers like this: