Les “Community Supported Fisheries”

Le concept de “Community Supported Fisheries” ou “Pêche soutenue par la communauté” repose sur un contrat entre le pêcheur et sa communauté :

  • Le pêcheur s’engage à pratiquer une pêche durable
  • Le consommateur s’engage à acheter son poisson à un prix juste, en direct du pêcheur

Pleine Mer fait parti du consortium international “mapping CSF”, qui regroupe des organisations comme le réseau URGENCI et le réseau Local Catch. Ensemble, nous souhaitons valoriser et développer les CSF, pour une pêche équitable et un littoral vivant. Pour cela, nous construisons les capacités de chaque organisation et échangeons des outils pour mieux soutenir le développement des CSF au niveau local.

Le réseau URGENCI défini les CSF comme faisant parti des “Partenariats Locaux Solidaires”, au même titre que les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne). Cependant, le concept est bien connu dans le monde de l’agriculture, mais moins valorisé dans le contexte de la pêche, comme l’explique cet historique des Partenariats Locaux Solidaires. Ainsi, les AMAPs qui proposent du poisson en direct des pêcheurs sont référencées sur le site de Pleine Mer grâce au travail du réseau MIRAMAP … et de nombreux autres systèmes existent : vente directe “au cul du bateau”, vente directe sur un étal, vente directe sur le marché, système de livraison, etc.

Aux Etats-Unis, le réseau Local Catch rassemble les CSF afin de mieux relier les pêcheurs et leurs communautés, via un outil cartographique. Ce réseau, précurseur dans la mise en valeur des CSF à une échelle nationale a défini quelques valeurs clé des CSF :

  • la confiance entre les acteurs du partenariat (le pêcheur, sa communauté, des points relais et organisations éventuels)
  • la prise en compte des impacts sociaux, environnementaux et économiques de la pêche
  • un prix juste et fixe qui permette de rémunérer le pêcheur pour son travail tout en faisant du poisson un produit accessible pour tous
  • une consom’action qui respecte les rythmes de la nature et la saisonnalité
  • la traçabilité du poisson : chacun peut savoir où le poisson est pêché, par qui et de quelle manière
  • la qualité du poisson qui permet aux communautés d’accéder à des produits sains et nutritifs
  • une approche communautaire et écosystémique de la gestion des pêches
  • un travail de sensibilisation pour que chacun comprenne les dynamiques du monde de la pêche
  • des outils innovants permettant de faciliter la chaîne de valeur des CSF

Au niveau national, l’association Pleine Mer a donc pour objectif de valoriser et développer les “Community Supported fisheries” (CSF) véritables contrats entre le consommateur qui s’engage à payer le poisson à un prix juste, et le pêcheur qui s’engage à préserver l’écosystème marin.

En effet, ce système vertueux permet de répondre à une grande variété de problématiques :

  • surpêche et manque de sélectivité des méthodes de pêche
  • instabilité des prix en criée
  • accès à une nourriture saine et de qualité
  • lien social pour les pêcheurs qui sont parfois marginalisés par la rudesse de leur métier
  • manque d’attrait des jeunes pour le poisson entier
  • maintien du lien social pour les populations plus âgées
  • sensibilisation des communautés littorales aux problématiques de la pêche
  • rôle des femmes souvent invisibilisé dans les entreprises de pêche

La carte des CSF référence les initiatives de ce type sur tout le littoral français : directement au retour de la pêche, sur un étal dans le port, au marché, via une AMAP … plus de 250 initiatives sont recensées sur la carte, qui grandit et s’améliore de jour en jour. La construction de cette carte a demandé un véritable tour de France qui nous a permis de rencontrer les pêcheurs pratiquant la vente directe sur tout le littoral français.

L’association développe désormais une application permettant de faciliter la dynamique des CSF. Cette application émane de toutes les discussions que nous avons eu avec les pêcheurs et leur famille qui est souvent en charge de la vente directe. En particulier, de nombreuses femmes de pêcheurs, en charge de la valorisation du poisson, co-construisent avec nous cette application, afin qu’elles soit parfaitement adaptée aux contraintes du monde de la pêche (météo, horaires changeants, etc.) et en particulier celles du poisson (DLC courte, chaîne du froid, etc.).

L’application, gratuite, permettra une mise en oeuvre du contrat des CSF : les données enregistrées par les pêcheurs leur appartiendront, et elles leur permettront aussi d’évaluer l’impact du modèle des CSF sur la préservation de la ressource. Par exemple, les pêcheurs disent fréquemment que la vente directe leur permet de diminuer le nombre de jours qu’ils passent en mer … les données enregistrées leur permettront de le vérifier au fil du temps.

L’interface dédiée à la communauté (et utilisée par les clients pour acheter du poisson en direct) permettra aussi d’entrer dans le monde de la pêche en mettant à disposition du matériel pédagogique : calendrier des espèces, informations sur les techniques de pêche, participation à des événements, etc.

Le partenariat que nous établissons avec l’organisation sud-africaine ABALOBI nous permettra d’établir des convergences techniques indispensables. En effet, ABALOBI a développé une application qui permet de relier les pêcheurs sud-africains aux restaurateurs et aux consommateurs, et travailler aux côtés de cette organisation nous permettra de profiter de son expérience dans le domaine, et d’établir des outils communs adaptés au contexte de la pêche française.

Un autre volet de notre travail est de soutenir et d’accompagner les CSF dans leur construction et leur développement, en leur apportant des conseils personnalisés, du matériel de sensibilisation, un soutien en matière de communication, etc.

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, les CSF prennent tout leur sens, et Pleine Mer documente les initiatives de CSF qui permettent aux pêcheurs de faire face à la crise comme ici en Pays Basque ou ici dans le port de Sète. En effet, en cas de crise, un système basé sur les circuits courts amène une résilience aux pêcheurs dont les revenus sont diversifiés, aux consommateurs qui peuvent continuer à manger des produits sains et de qualité, et aux territoires qui préservent ainsi leur souveraineté alimentaire.

Plus de ressources sur les Community Supported Fisheries :

Le site de “Local Catch” réseau de CSF aux Etats-Unis avec lequel nous travaillons au sein du consortium “mappping CSF” : https://localcatch.org/about/

Le site du réseau URGENCI avec lequel nous travaillons au sein du consortium “mappping CSF” : https://urgenci.net/french/

Le site de l’ONG Abalobi qui a mis en place une application reliant pêcheurs et restaurateurs en Afrique du Sud : http://abalobi.info/

Des publications du réseau FarNet qui traitent des CSF :

https://wayback.archive-it.org/12090/20191114010429/https://webgate.ec.europa.eu/fpfis/cms/farnet/files/documents/FARNET_Marketing_the_Local_Catch-8_FR.pdf

%d blogueurs aiment cette page :